Header Image

VAE PROCÉDURE ATIR

Le titre « Architecte technique en Informatique et réseau » délivré par l’INSTA est certifié Niveau I (inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) sous le code 326n par arrêté ministériel paru au Journal officiel du 10/12/2010 publié au J.O du 02/02/2011 et du 26 /09/2016 publié au J.O du 04 /10/2016).

Le titulaire de la certification sera chargé de définir l’architecture technique du système d’information et de garantir la cohérence de l’ensemble des moyens informatiques (matériels, applicatifs, bases de données, réseaux, middleware, système d’exploitation) et de leur évolution, en exploitant au mieux les possibilités de l’art, dans le cadre du plan d’urbanisme de l’entreprise.

Les activités de l’architecte s’exercent de manière transversale sur les différents domaines techniques de son champ d’expertise. Il s’agira d’activités de :

  • Conception,
  • Administration et Support aux équipes Techniques et Fonctionnelles,
  • Préconisation et Conseil & Veille Technologique

L’Architecte doit disposer de compétences transversales sur tout ou partie des domaines techniques :

  • en coordination et interface des experts techniques sur l’ensemble des domaines techniques : Sécurité, Réseaux et Télécoms, Bases de données Middleware (composant, transactionnel, messages), Intégration d’applications ;
  • en coordination et interface avec les experts respectivement par domaine technique : Experts Sécurité, Administrateurs et experts Réseau, Administrateurs de Bases de données, Ingénieurs d’Intégration, Responsables d’Applications, Responsables de domaine applicatif.

Les capacités de l’Architecte s’articulent, comme suit, selon l’activité :

Activité 1 : Conception

  • Concevoir l’architecture technique des systèmes d’information.
  • Vérifier et analyser les impacts techniques des nouvelles solutions et de la cohérence de l’architecture.
  • Décomposer en sous-systèmes et composants et définir le plan d’intégration, de montée en charge et de transition avec le système actuel, tout en évaluant les risques et les impacts techniques des solutions retenues sur le système actuel.
  • Réaliser un audit des performances, de la sécurité et de la fiabilité des systèmes existants.
  • Analyser sur le plan technique, les dysfonctionnements et les points d’optimisation de l’architecture technique et logicielle.
  • Analyser les écarts entre les besoins fonctionnels et les solutions techniques potentielles.
  • Réaliser un audit des performances, de la sécurité et de la fiabilité des systèmes existants.

Activité 2 : Administration et support aux équipes

  • Suivre et analyser les performances et mettre en place les mesures d’optimisation en termes de configuration et de fonctionnement du SI.
  • Définir et gérer les plans d’adressage et valider la mise des protocoles et composants réseau.
  • Concevoir, évaluer et mettre en œuvre les outils et procédures de sauvegarde et de contrôle de cohérence des données.
  • Elaborer les règles d’utilisation des systèmes dans le respect des normes qualités et des contrats de service.
  • Valider l’installation et l’intégration des nouveaux outils et applicatifs, des systèmes et des composants réseaux en environnement de production.
  • Mettre en place et gérer la sécurité et les politiques d’accès et droits d’accès au Système d’Information et traiter les incidents sécurités.
  • Traiter et analyser les anomalies : diagnostic incidents, identification, résolution (y compris la réparation des dommages) et suivi.
  • Gérer les évolutions des matériels, des logiciels et du système, et évaluer, étudier, préconiser et implanter les matériels et outils en œuvre.

Activité 3 : Veille technologique

  • Recueillir les informations permettant de devancer les innovations technologiques de son environnement.
  • Identifier les « meilleures pratiques » et les solutions technologiques mises en place par les fournisseurs.
  • Participer à la réalisation de benchmarks.
  • Accompagner les clients internes ou externes dans la définition de leurs orientations technologiques (middleware, SGBD, infrastructure).
  • Participer à l’étude d’impact pour tout nouveau projet ou toute nouvelle technologie, sur l’architecture existante ou prévisionnelle afin d’en déduire le plan d’action (objectifs, méthodes, procédures…).
  • Préconiser les choix techniques (matériels, infrastructures) en vue d’assurer la cohérence de cette évolution en fonction des contraintes de l’entreprise (budget, délais, sécurité), du système existant et des contraintes techniques (compatibilité matérielle, etc.).
  • Conseiller l’architecte des systèmes d’information du domaine fonctionnel sur l’utilisation des outils informatiques et de télécommunications.
  • Proposer différentes solutions d’optimisation du système d’information (software, hardware…).
  • Valider les infrastructures existantes (au niveau système / sauvegarde / applicatif / sécurité).

Ce Titre, initialement accessible aux stagiaires de l’INSTA, est ouvert à tous (sous critères d’éligibilité).

De l’éligibilité à la soutenance

Le candidat doit constituer un dossier détaillant son expérience professionnelle et les compétences qu’il a acquises.

Critères d’éligibilité de la demande avant entretien d’évaluation

Pour tous les candidats quel que soit le niveau, le candidat devra :

  • Justifier d’un projet professionnel pertinent sur le domaine visé quant à l’obtention du titre validé idéalement par un bilan de compétences.

Candidats de niveau II minimum (Bac+3 ; Maîtrise etc.), le candidat devra justifier :

  • d’un diplôme de niveau II ou d’un titre national équivalent du domaine informatique ;
  • d’une expérience professionnelle de un an incluant les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel en services d’études et développement informatiquesau niveau de la certification demandée.

Demande d’éligibilité

Cette demande d’admission est formalisée par :
  • Une lettre de motivation adressée à la Direction pédagogique de l’INSTA, précisant :
    • que le candidat dispose de toutes les informations nécessaires à la bonne réalisation de la démarche d’obtention du titre et qu’il se conformera à la dite démarche ;
    • le parcours pédagogique qu’aura suivi le candidat (dates et durées) ;
    • la date à laquelle il envisage de conclure sa démarche (soutenance du mémoire).
  • Un CV détaillant les expériences professionnelles significatives illustrant en particulier les compétences exigées par le référentiel du titre.
  • Le dossier VAE de l’INSTA dûment renseigné.

Décision d’éligibilité

Pour les candidats qui auraient suivi un cursus à l’INSTA :

Au vu des évaluations, et sur des critères d’assiduité, de sérieux et d’implication du candidat estimés au cours de la formation, le corps pédagogique se prononce sur une décision d’éligibilité du candidat, qui en sera informé par lettre dans le mois à partir de la date de réception du dossier.

Pour les candidats externes :

A la suite d’un entretien avec le Directeur pédagogique , le corps pédagogique se prononce sur une décision d’éligibilité du candidat, qui en sera informé par lettre dans le mois à partir de la date de réception du dossier.

Le candidat accuse réception de cette décision et confirme, dans le cas d’une décision d’éligibilité, sa décision de poursuivre la démarche et de produire le « livret 1 ».

Le « Livret 1 »

Dans le livret 1, vous fournissez des informations sur votre expérience, notamment professionnelle. Il se compose de feuillets, chaque feuillet comportant un questionnaire auquel vous devez obligatoirement répondre.

À partir de ces informations et de pièces justificatives, les services académiques vérifient que votre expérience vous ouvre bien le droit à la VAE et que votre demande est recevable.

Le Livret 1 comportera en particulier :

  • Lettre de motivation circonstanciée précisant le projet professionnel du candidat ;
  • CV détaillé (parcours professionnel et parcours de formation) ;
  • Idéalement un bilan de compétences établi par un organisme officiel ;
  • Le volet « présentation détaillée du parcours professionnel » explicitant par compétences et groupes de compétences exigées par le référentiel du titre, respectivement plusieurs missions/expériences (une fiche par expérience) illustrant la mise en œuvre des compétences en question (voir exemple de dossier).
  • Règlement des frais de dossier et frais d’accompagnement (selon le devis) si vous souhaitez être accompagner.

Présentation de la fiche descriptive par mission :

  • Énumération des items ciblés du référentiel.
  • Dates et durée de la mission.
  • Présentation sommaire de l’entreprise, du service.
  • Présentation du projet (contexte, objectifs, environnement).
  • Poste et position hiérarchique.
  • Présentation de la mission : Objectifs visés / Moyens mis en œuvre (techniques et humains) / Méthodes mises en œuvre (Organisation, méthodologie, plan qualité, …) / Résultats obtenus.
  • Pour chacune des expériences citées : apporter en annexe toute forme de preuve (lettre de mission, attestation employeur, recommandation sur l’honneur, …), tous documents dûment certifiés, pouvant attester de la réalité de la mission présentée en expérience.
  • Le volet parcours de formation.
  • Copie des diplômes obtenus.
  • Certificats de formation, attestation de stage et respectivement pour toutes les formations détaillées au sein de ce volet, durée et dates de la formation et de l’obtention du diplôme, programme pédagogique détaillé (objectifs, axes de contenus, compétences acquises).

Le « Livret 2 »

Il s’agit pour le candidat de remplir le questionnaire guidé, ce livret doit vous aider à inventorier et à décrire de manière détaillée vos acquis, savoirs, aptitudes et capacités qui ont un rapport direct et étroit avec les exigences du diplôme auquel vous postulez.

Décision d’admissibilité

La commission d’attribution du titre se réunit tous les trois mois.

A l’examen du dossier constitué, la commission se prononcera sur l’admissibilité du candidat. Elle peut prendre les décisions suivantes :

  • Le référentiel de compétences est satisfait ⇒ la candidature est recevable.
  • Le référentiel de compétences est partiellement satisfait ⇒ la commission définit les modules de formation nécessaires à la complétude du référentiel de compétences ou préconise les épreuves de mise en situation et leurs modalités pour la complétude du référentiel.

La décision de la commission est notifiée par courrier au candidat, qui en accuse réception et signifie son acceptation. Le candidat peut faire appel de la décision de la commission par lettre recommandée dans le mois qui suit la délibération.

Production d’un mémoire

Accompagné par le directeur pédagogique de l’INSTA qui fait dans ce cadre office de tuteur de mémoire, le candidat définit un sujet de mémoire qu’il soutiendra dans un délai de 12 mois à l’issue de la notification de la décision d’admissibilité émise par la commission d’attribution du titre.

Le sujet du mémoire est un sujet libre. Ce mémoire devra faire la preuve des capacités et compétences fonctionnelles du candidat, toutes compétences exigées aux postes accessibles aux titulaires d’un titre de Niveau I ou de Niveau II en fonction du titre souhaité.

Soutenance du mémoire

Une soutenance de mémoire par le candidat est assurée devant un jury qui établit une évaluation de cette soutenance.

Commission d’attribution du titre

La commission d’attribution du titre se prononce sur la délivrance du titre à l’examen sur le fond et sur la forme du mémoire (fourni en deux exemplaires reliés), et étayant sa décision sur la base des évaluations du jury de soutenance.

La décision de la commission, peut être :

  • Titre accordé. Une mention spécifique peut récompenser les travaux de grande qualité (Bien, Très Bien, Félicitations).
  • Report à l’écrit avec demande de compléments de travaux : la décision de la commission est notifiée au candidat stipulant les travaux complémentaires exigés. Il ne sera pas nécessaire au candidat de procéder à une nouvelle soutenance.
  • Report à l’oral, avec demande d’un nouveau mémoire : la décision de la commission est notifiée au candidat explicitant sa décision.
  • Rejet de la candidature : la décision de la commission est notifiée au candidat explicitant sa décision.

La commission est souveraine dans sa décision et n’offre pas de procédure d’appel.

Télécharger le livret I (PDF)  Télécharger le livret II (PDF)

Top